De nombreux fabricants de compléments nutritionnels prétendent que leur formule d’antioxydant est la meilleure. Bien que certaines de ces formules soient efficaces, aucune d’entre elles n’a la capacité d’agir de façon comparable aux multiples moyens que l’hydrogène moléculaire utilise dans vos cellules.

Quelles sont les 4 qualités qui en font un antioxydant parfait ?

1.La taille
H2 est le plus petit antioxydant qui existe. D’autres antioxydants tels que la vitamine C ou la vitamine E sont de très grosses molécules par rapport à H2. Ils doivent passer par votre tube digestif, être absorbés dans l’intestin, passer par le sang, et entrer dans vos cellules avant de pouvoir neutraliser les radicaux libres. H2 est si petit qu’il peut pénétrer à travers la muqueuse de votre estomac pour commencer immédiatement à agir à l’intérieur de vos cellules. H2 est également dans un état gazeux, il peut donc carrément « flotter » à travers vos cellules pour remplir sa fonction d’antioxydant. Chaque molécule d’H2 peut neutraliser deux radicaux hydroxyles dans l’eau, hydratant vos cellules dans ce processus.

Tailles relatives des antioxydants

Save

2.     La Sélectivité
Save
H2 est sélectif et ne cible seulement que les radicaux hydroxyles. Ceci est un avantage clé de H2 parce qu’il élimine seulement les radicaux libres nocifs, sans toucher directement aux radicaux libres utiles tels que le peroxyde d’hydrogène ou l’oxyde nitrique. Les autres antioxydants ne sont pas sélectifs mais neutralisent plutôt tous les radicaux libres de leur voisinage. Cela peut perturber l’équilibre entre les radicaux libres et les antioxydants. Les autres antioxydants deviennent eux-mêmes des radicaux libres plus faibles après avoir neutralisé des radicaux libres. (Source : Hydrogen acts as a therapeutic antioxidant by selectively reducing cytotoxic oxygen radicals: http://www.nature.com/nm/journal/v13/n6/abs/nm1577.html)

3.    Zéro Toxicité
Chaque molécule de H2 peut convertir deux radicaux hydroxyle en eau, hydratant vos cellules dans le processus(Figure 1). Par conséquent, même à des concentrations élevées, H2 présente une toxicité nulle. Tout excès H2 est simplement libéré du corps. D’autres antioxydants deviennent eux-mêmes des radicaux libres plus faibles après la neutralisation des radicaux libres. Par exemple, l’acide ascorbique (vitamine C) devient un radical ascorbylique (figure 2).

>
error: Alert: Contenu protégé !!